5 façons de vous remonter le moral quand vous êtes triste

Pffff ! Aujourd’hui je n’ai pas le moral 🙁

Combien de fois, avez-vous pensé cela ? Parfois, on a beau essayer d’être tout le temps positif, de voir la vie en rose, de belles licornes à paillettes à chaque coins de rues, rien y fait… On se sent triste, vidé, on a pas le moral quoi.

Quand ça nous tombe dessus, il ne nous reste plus qu’à s’enrouler dans un plaid bien douillet, chercher un bon vieux film romantique et le big pot de glace à la crème qui nous fait prendre 3 kilos rien qu’en le regardant.

Est-ce la solution pour retrouver le sourire ?

Peut-être… Mais aujourd’hui, j’ai envie de vous proposer autre chose. Pourquoi ne pas essayer… juste essayer … pour une fois de s’écouter. D’aller vraiment au bout de nos émotions et par la suite, d’appliquer un ou plusieurs de ces conseils :

Si l’on a pas le moral, ou que l’on se sent triste, c’est qu’un besoin qui vient de notre coeur de notre âme, n’a pas été entendu ou satisfait. 
Alors, ce que je vous propose dans un premier temps, c’est, de prêter attention à cette émotion, avant qu’elle ne s’installe et fasse son nid.

Comment ? Déjà en acceptant que c’est tout à fait normal par moment, d’avoir le blues, de ne pas avoir le moral, de se sentir triste.

Je suis triste / Je n’ai pas le moral : 1ère étape

Asseyez-vous un moment et fermez les yeux. Inspirez doucement par le nez, expirez tout doucement par la bouche.

Posez une main sur votre ventre et trouvez où se situe l’émotion que vous ressentez en ce moment. Au niveau du ventre ? du plexus ? de la gorge ?

Posez des mots sur ce que vous ressentez : « OK, je n’ai pas le moral en ce moment car ………….. ».  « Je me sens triste parce que …. » 

Continuez de respirer tranquillement… portez votre attention sur votre cou, vos épaules, vos bras… scannez votre corps tout entier avec l’intention de détendre chaque partie sur laquelle vous portez votre attention…

Vous devriez assez vite remarquer qu’une fois entendu, cette émotion, finit par se calmer, voire se dissiper. Vous pouvez continuer à respirer ainsi tranquillement jusqu’à ce que vous vous sentiez apaisé(e) pour ensuite passer à la 2nde étape.

Je retrouve le sourire et le moral : 2nde étape

1/ ON PLEURE
Oui on laisse couler ces larmes. On en a vraiment besoin. C’est un bon nettoyage que les larmes et purée ça fait un bien fou de pleurer. S’il y a du monde autour de vous, réfugiez-vous dans la salle de bain prenez un bon bain chaud ou une douche et pleurez. 
J’ai une amie qui se regarde pleurer devant sa glace. Ça l’aide. C’est comme si elle se donnait l’autorisation de laisser sortir ses émotions.

 

2/ ON ECOUTE A FOND DE LA MUSIQUE / ON DANSE
oui, on écoute de la musique. De la bonne musique… de celle qui nous fait vibrer.
Du bon son… Celui que vous aimez qui peut être d’ailleurs une musique complètement inavouable 😉
Vous pouvez même remuer une épaule, puis l’autre et pourquoi pas lever vos fesses et vous défouler sur le dancefloor (enfin sur le carrelage ou le parquet que vous imaginez être un dancefloor)
Vous voyez comme ça va déjà un peu mieux ? 
Chantez ! dansez ! Ouahhhhh moi, je ne vous le cache pas, que c’est ma façon de me défouler !

 

3/ ON NE RESTE PAS SEUL(E)
Après s’être bien défoulée, plutôt que de se vautrer à nouveau sur le canap’, ressortir le pot de glace, et les mouchoirs, appelez un ou une amie. Cela dit, la glace, vous pouvez aller la manger avec cet ami(e) non ? Sinon, vous pouvez prendre un thé ou boire un coup. Le tout, est de sortir dehors, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige. Il est bon de mettre son petit bout du nez dehors pour se rendre compte que tout n’est pas noir .. ou noir…
Si, si croyez-moi, ça va vous faire du bien.
Et puis vous allez pouvoir jouer encore une heure ou deux au calimero. Les amis, c’est fait pour ça aussi 🙂

 

4/ ON FAIT DES CHOSES QUI NOUS FONT DU BIEN
A cette étape, vous devriez commencer à aller un petit peu mieux. Sinon, retournez à la première étape ou mieux encore, venez me voir
A présent, vous pouvez porter un regard neuf sur ce qui vous entoure, respirer calmement sans pleurer ou avoir la boule au ventre. Alors PENSEZ A VOUS ! 
– Ce petit haut qui vous fait de l’oeil et que vous vous refusez depuis des mois … hop, on l’achète
– Ce massage aux huiles essentielles ou aux pierres chaudes que vous rêvez de faire … hop, on décroche son téléphone et on prend rendez-vous.
Oh je sais, et je vous entends d’ici… Non, cela ne réglera pas tous vos problèmes, mais vous allez voir, c’est incroyable. Se faire du bien, c’est juste magique pour le cerveau… C’est un super message positif que vous lui envoyez là !

 

5/ ON PREND UN NOUVEAU DÉPART
C’est bien beau de vivre dans l’instant présent… oui c’est bien et c’est juste ! Il est bon aussi de rêver un peu. Pour cela, mon truc à moi, c’est d’aller acheter un nouveau et tout beau cahier qui brille, qui me fasse rêver (moi j’aime quand ça brille ; mais un cahier noir avec une phrase de Ben inspirante dessus, c’est bien aussi).
Donc un joli cahier, des feutres, stylos qui brillent (oui je sais j’insiste sur ce côté paillettes) et vous rentrez chez vous.

Ce que je fais dans mon tout nouveau et beau cahier ?
J’écris, je dessine, je colorie ….. Mes rêves !
Tout le monde a des rêves… qu’ils soient grandioses ou « petits » (j’aime pas ce terme de petit) notez-les sur votre cahier tout beau, tout neuf !
Et là, écrivez-les au présent
Pourquoi au présent si l’on parle de rêves ? (donc des fantasmes, ou des trucs de dingue auxquels on n’ose même plus croire ?)
L’inconscient mes amis, l’inconscient ! Il aime et ne comprends que le présent ! Donc du présent on va lui en donner 🙂

Et vous, quels sont vos trucs et astuces pour aller mieux ?

Lire d'autres articles sur le même sujet

Envie de partager cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.